Portable

06 09 01 74 62

E-mail

institut.ayurprana@gmail.com

S’accorder un instant à soi est souvent la chose la plus difficile à réaliser !
Au fil du temps, les conséquences peuvent en être fâcheuses pour notre organisme: stress, tension musculaire, fatigue, douleurs chroniques, angoisse.
Alors le temps de votre visite, accordez-vous un instant à vous, une pause dans votre vie trépidante.


L’institut


Horaires

  Matin Après-midi
Lundi 9h00 – 12h30 14h30 – 17h30 *
Mardi 9h00 – 12h30 14h30 – 19h00
Mercredi 9h00 – 12h30 Fermé
Jeudi 9h00 – 12h30 14h30 – 19h00
Vendredi 9h00 – 12h30 14h30 – 19h00
Samedi 9h00 – 12h30 Fermé

Horaires variables selon congés et fêtes
( *19h00 de juillet à fin septembre )


Institut AYUR PRANA

Christophe GAMEL

1 rue du Chanoine Joseph Halter
57350 Stiring-Wendel – France
@ : institut.ayurprana@gmail.com
Téléphone Portable : 06 09 01 74 62
Téléphone Fixe : 03 87 85 77 60


Informations

  • Réservations: les réservations peuvent se faire à l’Institut, par téléphone ou sur internet (E-Mail)
  • Ponctualité: Afin de respecter la ponctualité de la séance, merci de bien vouloir vous présenter cinq minutes avant l’heure de votre rendez-vous
  • Annulation: toute annulation ou report de rendez-vous doit être effectué(e) au plus tard 24 heures à l’avance
  • Durée des massages-bien-être: la durée indiquée correspond à la durée effective de la séance (ex. 60mn = 60mn de massage-bien-être).
  • Calme: pour votre bien-être, il est préférable de garder le silence durant la séance
  • Téléphone mobile: veillez à couper votre appareil pour préserver la sérénité des lieux
  • Tarifs: l’Institut Ayur Prana se réserve le droit de modifier à tout moment ses tarifs sans préavis. Tout changement fera l’objet d’une communication (site web et flyer)

Toute réservation vaut acceptation des conditions générales de services

A noter: « les prestations n’ont aucun but thérapeutique et qu’en raison de leur nature, elles ne s’apparentent à aucune manipulation, pratique médicale ou relevant de la kinésithérapie, tel que décrit dans l’article R4321-3 du code de la Santé Publique. »